En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Formations AS/AP

Formation Auxiliaire de puériculture

Par admin helene-boucher, publié le mardi 13 février 2018 23:09 - Mis à jour le lundi 5 mars 2018 14:16

Vous trouverez dans cette rubrique les documents vous informant des modalités de la formation AP soit en cursus complet (sur 16 mois) soit avec dispense (ouverte aux bacheliers ASSP ou SAPAT).

 Le lycée Hélène Boucher dispense une formation auxiliaire de puériculture qui prépare au diplôme d'état d'auxiliaire de puériculture.

  

DÉFINITION DU MÉTIER

L'auxiliaire de puériculture exerce son activité sous la responsabilité de l'infirmier dans le cadre du rôle qui relève de l'initiative de celui-ci, défini par les articles R. 4311-3 à R. 4311-5 du code de la santé publique relatifs aux actes professionnels et à l'exercice de la profession d'infirmière.

Dans les établissements et services d'accueil des enfants de moins de six ans, l'activité est encadrée par les articles R. 2324-16 à R. 2324-47 du code de la santé publique.

Il dispense dans le cadre du rôle propre de la puéricultrice ou de l'infirmier, en collaboration avec lui et sous sa responsabilité des soins et réalise des activités d'éveil et d'éducation pour préserver et restaurer la continuité de la vie, le bien-être et l'autonomie de l'enfant.

  

LE CONCOURS : LES ÉPREUVES DE SÉLECTION

Public concerné : être âgé de 17 ans au moins à la date d’entrée en formation. Il n’est pas prévu d’âge limite supérieur. 

La sélection pour la formation en cursus complet comprend trois épreuves. 

1/ Une épreuve écrite anonyme d’admissibilité, d’une durée de 2 heures, notée sur 20 points qui se décompose en 2 parties :

  • La première partie porte sur un sujet d’actualité d’ordre sanitaire et social à partir d’un texte de culture générale d’une page maximum. 
  • Cette première partie est notée sur 12 points et a pour objet d’évaluer les capacités de compréhension et d’expression écrite du candidat. 
  • La deuxième partie comporte une série de 10 questions à réponses courtes avec : 
    • 5 questions portant sur les notions élémentaires de biologie humaine,
    • 3 questions portant sur les 4 opérations numériques de base,
    • 2 questions d’exercices mathématiques de conversion.
  • Cette deuxième partie est notée sur 8 points et a pour objet de tester les connaissances dans le domaine de la biologie humaine et les aptitudes numériques du candidat. 

Les candidats ayant obtenu une note égale ou supérieure à 10 sur 20 sont déclarés admissibles à l’épreuve orale. 

Aucune condition de diplôme n’est requise pour se présenter à l’épreuve écrite d’admissibilité. 

Sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité : 

  • les candidats titulaires d’un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV (baccalauréat) ou enregistré à ce niveau au répertoire national de certification professionnelle, délivré dans le système de formation initiale ou continue français
  • les candidats titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V, délivré dans le système de formation initiale ou continue français
  • les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu
  • les étudiants ayant suivi une première année d’études conduisant au diplôme d’état d’infirmier et n’ayant pas été admis en deuxième année.

2/ Un test ayant pour fonction d'évaluer les aptitudes d’attention, de raisonnement logique, d’organisation (1 heure 30)

Tous les candidats sont convoqués au test.

Les candidats ayant présenté les deux épreuves écrites, doivent pour être déclarés admissibles, obtenir une note égale ou supérieure à 10 sur 20 à chacune d’entre elles.

Les candidats dispensés de l’épreuve de culture générale doivent, pour être admissibles, obtenir une note égale ou supérieure à 10 su 20 au test.

3/ Une épreuve orale d’admission notée sur 20 points, qui consiste en un entretien de 20 minutes avec deux membres du jury, précédée de 10 minutes de préparation. 

Cette épreuve concerne les candidats dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité et ceux ayant obtenu une note égale ou supérieure à 10 sur 20 à l’épreuve écrite d’admissibilité. 

Cette épreuve se décompose en 2 parties :

La première partie avec présentation d’un exposé à partir d’un thème relevant du domaine sanitaire et social. 

Cette partie est notée sur 15 points et a pour objet d’évaluer les capacités d’argumentation, d’expression orale et les aptitudes du candidat à suivre la formation. 

La deuxième partie avec discussion avec le jury sur la connaissance et l’intérêt du candidat pour la profession d’aide-soignant. 

Cette partie est notée sur 5 points et a pour objet d’évaluer la motivation du candidat. 

Une note inférieure à 10 sur 20 à cette épreuve est éliminatoire. 

 

Sélection des candidats titulaires des baccalauréats professionnels “accompagnement, soins, services à la personne” et “services aux personnes et aux territoires”  à la formation avec dispense ;

ATTENTION : les inscriptions en formation complète et en formation modulaire avec dispense (ASSP et SAPAT) sont exclusives l'une de l'autre : vous ne pouvez pas vous inscrire sur les deux modes de sélection et devez en choisi un seul.

Les candidats sont sélectionnés sur la base d’un dossier comprenant les pièces suivantes :

► Le curriculum vitae : il doit comporter les éléments de civilité, le parcours scolaire, et d’éventuelles activités extra-scolaires.

► Une lettre de motivation : elle doit préciser le type de formation attendue.  Elle n’est pas une simple demande d’inscription mais doit contenir l’expression d’au moins une motivation à suivre la formation.

► Le dossier scolaire avec résultats et appréciations (bulletins scolaires et livret de suivi des Périodes de Formation en Milieu Professionnel des trois années).

►Une photocopie lisible du diplôme permettant de bénéficier de dispenses de formation après sélection sur dossier et entretien.

Les candidats en terminale des bacs ASSP et SAPAT peuvent présenter leur candidature. Leur admission définitive sera subordonnée à l’obtention du baccalauréat.

Il sera porté une attention particulière :

            - aux notes dans chacune des matières suivantes : français, mathématiques, biologie et « prévention, santé et environnement » qui doivent au moins être égales à la note moyenne obtenue par la classe.

            - au comportement au cours de la scolarité (en cours et en stages) : assiduité, respect du règlement intérieur, attitude et comportement pendant la scolarité.

Les candidats retenus sur la base du dossier, se présentent à un entretien devant jury visant à évaluer leur motivation. Il est noté sur 20 points. Une note inférieure à 10 / 20 est éliminatoire. 

 

LA FORMATION

SPÉCIFICITÉ DE L’IFAP HÉLÈNE BOUCHER 

L’institut est ouvert dans un lycée public de l’Éducation Nationale et de ce fait, l’organisme gestionnaire est un Établissement Public Local d’Enseignement : le Lycée des Métiers des soins à la personne Hélène Boucher. En conséquence la formation est gratuite. 

Cependant, des frais sont à prévoir tels que : 

achat de livres, achat des tenues professionnelles, frais de déplacements pour se rendre en stage et à l’institut.

Les élèves ont un statut scolaire, ils ne peuvent pas être rémunérés.

Ils ont droit aux bourses de l’Éducation Nationale pour les moins de 26 ans.

 

Arrêté du 16 janvier 2006 modifié relatif à la formation conduisant au diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture

L'ensemble de la formation complète comprend 1 435 heures d'enseignement théorique et clinique en institut de formation et en stage, réparties comme suit 

Enseignement en institut de formation : 595 heures

Enseignement en stage clinique : 840 heures.

La participation à l'ensemble des enseignements est obligatoire.

 

  Déroulé de la formation complète :

            Module 1 : L'accompagnement d'un enfant dans les activités d'éveil et de la vie quotidienne

            Module 2: L'état clinique d'une personne à tout âge de la vie

            Module 3 : Les soins à l'enfant

            Module 4 : Ergonomie

            Module 5 : Relation-Communication

            Module 6 : Hygiène des locaux          

            Module 7: Transmission des informations

            Module 8 : Organisation du travail

  Les stages cliniques sont réalisés dans des structures sanitaires, sociales ou médico-sociales : service de maternité, établissement ou service accueillant des enfants malades, structure d’accueil d’enfants de moins de 6 ans, structure accueillant des enfants en situation de handicap ou en service de pédopsychiatrie ou en structure d’aide sociale à l’enfance, stage optionnel organisé en fonction du projet professionnel de l’élève en accord avec l’équipe pédagogique. 

La formation avec dispense conduisant au Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture conformément à l’arrêté du 16 janvier 2006 modifié, se déroule sur un total de 1085 heures pour les titulaires du BAC PRO ASSP et 1190 heures pour les titulaires du BAC PRO SAPAT.

La participation aux cours et aux stages est obligatoire.

La formation se découpe en modules et alterne cours et stages.

 

BAC PRO

MODULES A EFFECTUER

DUREE DE LA FORMATION

BAC PRO ASSP

1,2, 3 et 5

Théorie : 455H

Stages : 630H

BAC PRO SAPAT

1,2, 3, 5 et 6

Théorie : 490H

Stages : 700H

 

Une formation AFGSU de 3 jours est également réglementairement proposée.

  

Le DIPLOME D’ÉTAT D’AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE est acquis si chaque module et chaque compétence sont validés. Dans le cas d’une non validation d’un ou des module(s), l’élève a cinq ans pour le ou les valider et obtenir le diplôme.

Informations : 

Pour toute information  concernant le prochain concours, veuillez consulter la page d'accueil du site du lycée à partir de mars 2018.  

Vous pouvez réviser le concours à partir d'annales que vous trouvez dans les librairies.

  

l'équipe pédagogique de l'IFAP Hélène Boucher.

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1